• Baugé: Ou comment la Croix d'Anjou est devenue Lorraine.

    BaugéCroix0006

     

    Derrière les murs de la Communauté des Filles du Coeur de Marie, un fragment de la Vraie Croix est vénéré depuis plus de deux cents ans.

     

    Cet ensemble de bâtiments, appelé "La Girouardière" était autrefois l'Hospice des Incurables.  La communauté accueille aujourd'hui (dans trois foyer) plus de cent femmes handicapées et soixante personnes âgées.

     

    BaugéCroix0007   BaugéCroix0004

     

    BaugéCroix0001   BaugéCroix0005

     

    La Vraie Croix

     

    BaugéCroix0003

     

    C'est en 327-328, que les fouilles ordonnées par l'impératrice Hélène sur le Golgotha, mirent à jour trois croix. l'une d'elles permit la guérison miraculeuse d'un malade. Elle fut reconnue comme étant la croix du Christ.

     

    L'impératrice partagea la relique en deux parties, elle confia une partie au patriarche de Jérusalem et l'autre à son fils l'empereur Constantin.

     

    Au fil du temps, de nombreux morceaux furent détachés.

     

    En 1241, Jean d'Alluye contribue à la défense de la Crète, pour le récompenser l'évêque Thomas de Crète lui donne des parcelles de la Croix, assemblés en forme de croix à double traverses.

    Rentré en France, Jean d'Alluye offre la relique à l'abbaye cistercienne de la Boissière, à Denezé sous le Lude.

     

    Baugé 104

     

    Baugé 136

     

    Baugé 109    Baugé 112

     

    Baugé 115   Baugé 132

     

    Baugé 113

     

    Baugé 124  Baugé 127

     

    Pendant la guerre de Cent ans, la croix est mise sous la protection de duc d'Anjou. Le 12 juillet 1359, Louis 1er l'expose dans la chapelle du château d'Angers.

     

    Les années passent, Charles V fait décorer la croix par ses orfèvres. Sur chaque face, ils placent un Christ en or surmonté d'un médaillon: une colombe et un agneau. Le sommet et les extrémités des traverses sont ornés de pierres précieuses.

     

    BaugéCroix0013

     

    On retrouve l'image de cette croix sur la tapisserie de l'Apocalypse.

    René duc d'Anjou adopta la croix à double travers sur ses armes et ses monnaies.

    René II, la plaça sur sa bannière. Vainqueur de Charles le Téméraire, il la donna pour emblème à son duché de Lorraine.

    C'est ainsi que la Croix d'Anjou est devenue la croix de Lorraine.

     

    En 1940, sur la proposition de l'amiral Muselier, elle deviendra le symbole de la Résistance.

     

    En 1790, la fondatrice des Incurables de Baugé, Anne de la Girouardière achète la croix pour 400 livres.

     

    BaugéCroix0011

     

    On peut venir l'admirer tous les jours, sauf le mardi et fêtes religieuses, de 14H30 à 16H15.

     

    De par leur  volume, ces fragments de la Vraie Croix sont les deuxièmes de France, après ceux de la Sainte Chapelle et les onzièmes de toute la Chrétienté.

     

     

     

    BaugéCroix0002

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :