• Dumnacus

    Avant l'arrivée des Romains, Vénêtes et Andégaves (peuples celtes) occupaient l'Armorique et l'actuel Anjou.

     

    Dans le Maine et Loire, les Ambliati descendirent vers Saumur, Chênehutte et Gennes.  Les Andégaves venus par les trois rivières la Mayenne, la Sarthe et le Loir s'installèrent au confluent de ces rivières.

     

    Les forêts de hêtres et de chênes, les espaces cultivables et le climat doux de la région furent des arguments de poids pour leur installation.

    Les Andégaves devaient être des paysans pacifiques ou des artisans occupés par leurs travaux et le commerce de leurs produits.

     

    En 695 (-58 av JC), Julius César commença l'occupation de la Gaule de l'Est. Il envoya Brutus et Crassus ses lieutenants les plus fidèles pour conquérir la Gaule de l'Ouest.

    Vers l'an 696 (-57 av JC), la 7ème légion de Crassus arriva sur les rives de la Loire et soumis les Vénêtes.

     

    De -56 à -52 av JC, la cohabitation des romains et des gaulois fut sereine, jusqu'à la révolte de Vércingétorix.

     

    Dumnacus, un chef des Andes se rallia au chef arverne. Déçu par la défaite, il rejoint les Pictes et assiègea Leonum (Poitiers). Caminus, bientôt suivi de Fabius portèrent secours à Duratius à Leonum. Dumnacus tente de battre les romains mais il est obligé de se replier et de franchir la Loire sur le pont qu'il avait fait construire. Hélas la cavalerie romaine plus rapide arriva en premier et massacra une grande partie de l'armée des Andes.

     

    DSC01449

    Pont des Marchands ou St-Maurille sur la Loire, aux Ponts de Cé

     

    Dumnacus réussit à s'échapper et à se réfugier en pays chartrain où il disparu sans laisser de traces.

     

    Le lieu de la dernière bataille de Dumnacus n'est pas connu avec certitude. Deux villages du Maine et Loire revendiquent cette bataille.

     

    - Les Ponts de Cé, dont le nom (selon une légende de la Renaissance) viendrait d'une révolte gauloise. Un centurion aurait eut la main tranchée empêchant ainsi l'inscription de la dernière syllabe du nom de César.

     

    David d'Angers célèbre sculpteur angevin, rêvait de voir une statue de Dumnacus sur le pont des Marchands aux Ponts de Cé.

    En 1887, l'une de ses statuettes ornant le socle de la statue du Roi René servit de modèle à l'un de ses élèves, Hubert Louis Noël pour la réalisation d'une statue colossale.

     

    René Bd

    Dumnacus (1ère à gauche)

     

     

    En 1944, les bombardements détruisirent la statue. 10 ans après René Guilleux en sculptera une autre. Sur le socle, il gravera une inscription associant l'insoumission du chef  Andégave avec le courage des résistants de la seconde guerre mondiale.

     

    DSC01458DSC01457

     

    - l'autre village est Louerre.

     

    Louerre 033Louerre 035

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :