• Saint-Léger des Bois

    Pour le passage à l'an 2000, la ville de St-Léger des Bois a demandé à François Boissier,une sculpture.

     

    François Boissier, né en 1930, dans une famille de menuisiers ébénistes a fait des études à l'école d'horlogerie de Besançon.

     

    Sculpteur autodidacte, c'est à la retraite et après un stage auprès de Emmanuel Bourgeau, qu'il s'est consacré à cet art.

    Il fait partie des sculpteurs du Verger des Sculpteurs à Bressuire et de l'atelier St-Cyprien.

     

    "L'arbre en fée" orne un petit square de St-Léger des Bois.

     

    St-Léger des bois 021

     

    St-Léger des bois 020

     

    St-Léger des bois 022

     

    St-Léger des bois 019

     

    St-Léger des bois 025

     

    St-Léger des Bois était un lieu de passage sur la route du sel, entre Rennes et Angers.

    Un important relais dit "La Touche aux  Ânes" accueillait les conducteurs qui s'y arrêtaient avec leurs ânes.

     

    L'auberge était renommée, et Charles IX y trouva refuge, après s'être égaré au cours d'une partie de chasse, le 4 novembre 1565.

     

    Il ne reste rien de l'auberge, sauf la petite chapelle (du même nom) à côté, construite en 1766 et restaurée en 1972. Elle abrite des voiles de mariée.

     

    St-Léger des bois 014

     

    St-Léger des bois 006

     

    St-Léger des bois 010

     

    St-Léger des bois 009

     

    A la sortie du village, une grotte de Lourdes fait face aux vestiges d'un moulin cavier.

     

    St-Léger des bois 001

     

    St-Léger des bois 002

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :