• Saint Maxenceul

     Les ruines de Saint-Maxenceul à Cunault, dans le cimetière.

    l’église construite au XIIème siècle fut détruite en 1754 par un ouragan

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Les ruines veillent sur un de nos plus grands écrivains

    Saint Maxenceul

    La chasse de saint Maxenceul est dans l'église Notre-Dame à Cunault

    Saint Maxenceul

    Sculptée dans un seul bloc de noyer, cette châsse est un reliquaire se présentant comme une petite église, avec son toit et sa porte.

    A l'intérieur, on conserve les ossements de saint Maxenceul, premier évangélisateur de Cunault au IVème siècle.

    D'un côté, sur le toit, le Christ en gloire est soutenu par deux anges tandis que deux autres l'encensent en tant que Dieu, et deux autres lui présentent une couronne en tant que roi. En dessous se trouvent six apôtres, dont saint Pierre, avec sa clé.

    Sur l'autre pan du toit, le Christ en gloire est encensé et entouré par quatre anges portant des cierges. Des mains du Christ sortent des flammes qui apparaissent au dessus des six apôtres sculptés dans la partie inférieure. Ces flammes rappellent l'Effusion de l'Esprit sur les apôtres à la Pentecôte.

    L'extrémité est ornée de trois scènes superposées : la Dormition de la vierge Marie (sa mort), sa sépulture (des personnages portent son corps sur un lit) et son Assomption au ciel.

    La polychromie n'est pas d'origine : primitivement une fine feuille d'argent rehaussée de traits noirs recouvrait cet objet pour le faire ressembler aux riches châsses d'orfèvrerie. Cet habillage de moindre valeur la protégeait des convoitises.

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

    Saint Maxenceul

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Janvier 2016 à 16:04

    Bonjour …
    Magnifique mais, c'est où, c'est où … dans le cimetière ?
    La chasse est magnifique même "polychromée" ...
    … Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαu∂є …

    2
    Mardi 26 Janvier 2016 à 18:01

    Bonjour Claude

    les ruines sont dans le cimetière, sur les hauteurs de Cunault,

    li faut gravir la rue qui passe devant le Logis du prieur et l'église Notre-Dame.

    La chasse est dans l'église prieurale.

    A+

    3
    christel
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 08:59

    Belles images de ces ruines ....je ne savais pas que Bazin était enterré ici. Partout où je visite je cherche toujours l'artiste du coin et s'il est enterré dans le village ....c'est toujours passionnant car on ouvre et on referme la page d'une vie mais pas son histoire .....byzh bonne journée....

     

    4
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 09:21

    j'y suis passée lors d'une randonnée mais pas visitée de plus près

    5
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 17:46

    Bonsoir Richard, De belles ruines où se trouvent encore de jolis trésors et une belle châsse qui porte sur elle une partie de l'Histoire de l'Eglise ! Merci pour tes photos et GBizhous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :